Notaire et Breton

Le choix du terrain

Le choix du terrain

Pour que la construction de la maison de vos rêves ne se transforme pas en cauchemar quelques conseils simples doivent être respectés :

1 : Architecte ou constructeur

  • Côté constructeur, la standardisation permet de proposer plusieurs modèles à un prix ferme et définitif.
  • Côté architecte, votre maison sera unique, son coût dépendra des prestations que vous demanderez.

 

2 : Quelles assurances

L’assurance dommages-ouvrages est obligatoire. Vous devrez la souscrire personnellement si vous ne passez pas par un constructeur. Vous devez, en outre, vérifiez que les entreprises intervenantes sur le chantier ont bien contracté une assurance décennale.

 

 

Le choix primordial du terrain

Bien choisir son terrain est essentiel. Avant de signer, prenez rendez-vous avec votre notaire. Il effectuera les recherches vous permettant de vous engager définitivement en toute connaissance de cause.

L'analyse du plan de cadastre ou de bornage (obligatoire en lotissement), du Plan Local d'Urbanisme voire du règlement et cahier des charges dans un lotissement permettra de connaître précisément les contraintes applicables.

Est-il possible de construire une maison à étage, de plain pied, avec un toit plat ou mono pente ? L'implantation de la future construction est-elle libre ? Quelle est l'emprise au sol autorisée ?

Le terrain est-il dans un secteur protégé nécessitant l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France pour obtenir son permis ?

Toutes ces questions vous permettront de faire le bon choix du terrain et de construire la maison que vous souhaitez réellement bâtir.

Restera à choisir votre constructeur ou votre architecte. Un seul conseil : interrogez vos amis ou relations pour vous guider.

 

 

Jérôme DAVOST, notaire

Partagez ce contenu

Twitter